PETR du Pays de Saint-Brieuc

      Centre Inter Administratif

      Bâtiment B - 2e étage

      5 rue du 71e RI - CS 40532

      22035 SAINT BRIEUC

      Tél : 02 96 58 08 08

Inscription newsletter


 

L'occupation du sol 2012 : l'état initial de référence pour le suivi du SCOT 2015 en vigueur



Les Elus du Pays de Saint-Brieuc, à travers le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) du SCOT ont pour ambition de mettre en œuvre un nouveau modèle d’urbanisation plus économe en foncier, considérant les conséquences irréversibles de l’étalement urbain sur l’activité agricole et sur les espaces naturels. Dans cet objectif, les Elus ont fixé, dans le SCOT 2015 en vigueur, des orientations visant à optimiser les espaces déjà artificialisés au cœur des tissus urbains existants en favorisant la reconstruction de la ville sur elle-même et en encourageant de nouvelles formes urbaines.

Les travaux relatifs à l’évaluation du SCOT permettent aux Elus de poursuivre ces débats initiés lors de l’élaboration du projet autour de l’enjeu principal du territoire : limiter l’étalement urbain et préserver les espaces agricoles et naturels et les ressources.

Face à cet enjeu et pour apporter aux Elus des analyses fines, au regard des objectifs fixés dans le SCOT en matière de réduction de la consommation foncière d’ici à 2030, le PETR a mis en place huit indicateurs de suivi et de mesure de la consommation des espaces agricoles et naturels.

 

L’indicateur « évolution de l’occupation des sols du Pays de Saint-Brieuc » permet une première approche des évolutions paysagères et des milieux, et l’étude, dans le temps et dans l’espace, des changements d’utilisation des sols par les activités humaines. L’étude diachronique de l’occupation des sols intervient en complémentarité des autres indicateurs permettant des analyses plus approfondies de chacun des espaces composant le territoire du Pays de Saint-Brieuc.

L’analyse de l’évolution de l’occupation des sols est la méthode choisie par le PETR du Pays de Saint-Brieuc pour mesurer la consommation des espaces agricoles et naturels. L'occupation des sols 2012 constitue l'état zéro, à partir duquel seront évalués les effets de l'application du SCOT 2015 sur le territoire.