PETR du Pays de Saint-Brieuc

      Centre Inter Administratif

      Bâtiment B - 2e étage

      5 rue du 71e RI - CS 40532

      22035 SAINT BRIEUC

      Tél : 02 96 58 08 08

Inscription newsletter


 

Le phénomène algues vertes

 

Morphologie algues vertes

Les algues vertes appartiennent à des espèces qui fontnaturellement partie de l’écosystème marin breton.

 

Ainsi, une des algues vertes responsables des marées vertes porte le nom d’ulva armoricana et est communément appelée laitue de mer car elle a l’aspect de grosse salade et est comestible.

 

 

photo ulve

 

Ce type d’algues se développe en suspension dans l’eau de mer, dans des baies (sableuses à pente douce) où trois conditions d’ordre physique et géographique, propices à leur croissance, sont réunies :

- des eaux peu profondes, car les algues vertes ont besoin de beaucoup de lumière ;

- des eaux riches en azote et en phosphore ;

- des eaux assez calmes pour retenir sur place les algues et leurs nutriments. 

 

 

En Baie de Saint-Brieuc, plutôt abritées de la haute mer et de faible profondeur, la présence d’embouchure de rivière, la nature des courants marins et de la houle sont tous des facteurs favorisant la croissance des algues retenant les nutriments et les algues vertes à proximité du littoral.

 

 

Laisse de mer et marées vertes

 

laisse de mer

Les laisses de mer ont un rôle écologique important. En effet, elles abritent et nourrissent de nombreuses espèces qui vivent dans le sable (micro-organismes et crustacés essentiellement). Une fois dégradées et minéralisées, elles deviennent également une des sources de nutriments des plantes terrestres du haut de l'estran et sont à la base de toute une chaîne alimentaire particulière où s’alimentent

Le développement des algues vertes à un rythme anormal est lié à un dérèglement écologique d’origine à la fois agricole  et urbain, qui entraîne une « suralimentation » des algues : alimentées par le Phosphore naturellement présent dans les sédiments, c’est l’azote apporté par les rivières qui constitue le nutriment favorisant la croissance des algues.

L’abondance anormale (prolifération) de ces algues provoque alors un effet d’entassement, repoussées par la marée, en monticules ou andains en bord de plage ou prise au piège dans les anses rocheuses

marrée verte

 

Dans les baies où l’on a pu constater par le passé des échouages importants d’algues vertes, un dispositif de surveillance accru, quasi quotidien, est prévu de façon à ramasser les algues vertes dès que leur accumulation et leur décomposition peuvent présenter des risques sanitaires. 

 

Au-delà de ces mesures immédiates, pour stopper ce phénomène à la source, l’ensemble des pouvoirs publics et les agriculteurs bretons s’engagent pour réformer en profondeur les pratiques de cultures et d’élevage, qui en entraînant des fuites d’azote vers les cours d’eau puis vers la mer, sont à l’origine de la prolifération des algues vertes.

Découvrez la lutte contre les algues vertes en Baie de Saint Brieuc