PETR du Pays de Saint-Brieuc

      Centre Inter Administratif

      Bâtiment B - 2e étage

      5 rue du 71e RI - CS 40532

      22035 SAINT BRIEUC

      Tél : 02 96 58 08 08

Inscription newsletter



Pages

Des paysages remarquables aux paysages du quotidien : observer la transformation de nos paysages

Depuis 2012, l’Observatoire photographique du paysage (OPP) du Pays de Saint-Brieuc se développe autour de 9 thématiques : constructions, urbanisme, enjeux touristiques, infrastructures routières, vallées et bocages, zones humides – cours d’eau et plans d’eau, pratiques agricoles, superstructures, cartes postales et photos anciennes.

Des paysages remarquables aux paysages du quotidien, ce sont 55 séries qui sont reconduites annuellement par le SCOT du Pays de Saint-Brieuc selon des points de vue représentatifs des enjeux du territoire. 13 photographies anciennes sont reconduites tous les 10 ans.

Outil de connaissance, d’évaluation et de sensibilisation, l’observatoire photographique du paysage a pour vocation d’analyser les dynamiques paysagères sur le long terme, de contribuer à une analyse du paysage au regard de notre manière d’habiter le territoire, de révéler les enjeux locaux et d’ouvrir le débat pour agir sur des questions telles que la requalification des entrées de ville, le maintien des perspectives visuelles sur la Baie de Saint-Brieuc, l’urbanisation en linéaire des routes, la reconquête d’espaces naturels, l’évolution des formes urbaines, l’aménagement des espaces publics, l’amélioration du maillage bocager, etc.

Pour atteindre ses objectifs, l’OPP du Pays de Saint-Brieuc s’appuie et interagit avec d’autres outils tels que, par exemple, l’occupation du sol permettant au SCOT d’analyser la consommation des espaces agricoles et naturels et les outils méthodologiques, développés par le SAGE de la Baie de Saint-Brieuc, dans le cadre de l’évaluation des dynamiques bocagères

A l’échelle régionale, un travail partenarial avec la DREAL Bretagne, le Conseil Régional, l’Université Rennes 2, les parcs naturels régionaux bretons et le SCOT du Pays de Saint-Brieuc a permis de développer une plateforme des observatoires photographiques bretons, la POPP-Breizh, sur laquelle vient d’être publié l’ensemble du corpus photographique du Pays de Saint-Brieuc et quelques enregistrements de paysages sonores.

A voir sur : http://popp.applis-bretagne.fr/


La population du Pays de Saint Brieuc au 1er janvier 2019
les chiffres du recensement de la population du Pays de Saint-Brieuc en vigueur au 1er janvier 2019 sont disponibles.
Lancement de l’élaboration d’un SCOT sur les 72 communes du Pays de Saint-Brieuc
Le 21 décembre 2018, sous la présidence de Joseph LE VEE, les Elus du Pays de Saint-Brieuc ont décidé, à l’unanimité, de prescrire l’élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale SCOT du Pays de Saint-Brieuc.
Mise en oeuvre du 6ème Programme d'Action Régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d'origine agricole : possibilité de dérogation à la règle générale sur le bassin de la baie de Saint-Brieuc
L’arrêté établissant le 6ème Programme d’Action Régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d’origine agricole de la région Bretagne est entré en vigueur le 1er septembre 2018. Cet arrêté prévoit des possibilités de dérogation sur le territoire du SAGE de la Baiue de Saint Brieuc.
Des paysages remarquables aux paysages du quotidien : observer la transformation de nos paysages
Depuis 2012, l’Observatoire photographique du paysage (OPP) du Pays de Saint-Brieuc se développe autour de 9 thématiques : constructions, urbanisme, enjeux touristiques, infrastructures routières, vallées et bocages, zones humides – cours d’eau et plans d’eau, pratiques agricoles, superstructures, cartes postales et photos anciennes.
Des financements pour les projets pêche et maritimité sont disponibles !
Le Pays de Saint-Brieuc est doté d’une enveloppe de fonds européens « DLAL-FEAMP » qui permet de financer des actions visant à renforcer les liens entre les filières pêche et aquaculture et le développement des territoires.

Pages