PETR du Pays de Saint-Brieuc

      Centre Inter Administratif

      Bâtiment B - 2e étage

      5 rue du 71e RI - CS 40532

      22035 SAINT BRIEUC

      Tél : 02 96 58 08 08

Inscription newsletter



Pages

Gestion des déchets, aménagement et urbanisme : quelles interactions ?

Imaginez qu’en 10 ans, il y ait 22 000 habitants supplémentaires dans le pays de Saint-Brieuc, que 32 000 nouveaux logements se construisent, que le tourisme se développe, créant des zones densément peuplées les week-ends et l’été, mais quasiment désertes l’hiver. Combien de tonnes de déchets ménagers supplémentaires seraient alors produites ?

Imaginez encore, que demain, pour respecter la réglementation thermique, tous les bâtiments publics anciens soient rénovés, que le centre ville de Saint-Brieuc soit réhabilité, et que les quartiers d’habitat social soient entièrement rénovés. Que deviendraient les déchets issus des démolitions et des reconstructions ?

C’est autour de ces questions que le Conseil de développement a travaillé pendant ces derniers mois. Habitants, représentants d’organisations syndicales, d’entreprises et d’associations ont en effet réfléchi aux interactions qui pouvaient exister entre la gestion des déchets et les politiques d’urbanisme.

Naturellement les professionnels de la gestion des déchets et ceux de l’urbanisme ne travaillent pas directement ensemble : ils n’interviennent pas aux mêmes échelles, ne développent pas les mêmes compétences et ne travaillent souvent pas dans les mêmes structures.

Est-ce à dire qu’il n’y a pas d’interférence entre les choix opérés en matière d’urbanisme et les décisions qui concernent la gestion des déchets ? Non, montre le Conseil de développement. Le choix de développer le recyclage peut ainsi avoir des conséquences sur le logement ; la volonté de densifier l’urbanisation pour préserver les zones agricoles et naturelles peut également impacter la collecte ou le traitement des déchets.

Le Conseil de développement parie que les politiques d’aménagement peuvent contribuer à réduire la quantité de déchets. Il pense également que les politiques des déchets doivent être anticipées dès les documents d’urbanisme. Il a formulé quelques propositions allant dans ce sens.

Elles seront présentées publiquement mercredi 22 septembre à 18h30, à l’amphithéâtre de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat à Ploufragan.

> Vous pouvez vous inscrire ou vous renseigner sur la soirée de restitution par mail (accueil@pays-de-saintbrieuc.org) ou par téléphone 02 96 58 08 08


> télécharger le cahier du Conseil de développement "les interactions entre gestion des déchets et aménagement du territoire"

page de garde les cahiers du conseil de développement



Contractualisation : le Conseil régional valide 9 nouveaux projets
Le pays de Saint-Brieuc a conclu avec le Conseil régional de Bretagne, un contrat par le biais duquel plus de 17 M € de crédits sont alloués jusqu'en 2012, au financement de projets participant à l'aménagement et au développement du territoire.
Le Conseil de développement lance une réflexion sur le développement durable
Le Conseil de développement – instance de réflexion ouverte à tous – met en place un groupe de travail pour tenter de répondre à cette question.
L'avenant du Contrat Région Pays a été signé
L'avenant au contrat Région-Pays 2006-2012 de Saint-Brieuc qui porte sur une dotation globale de 17 873 726 € a officiellement été signé le vendredi 17 septembre 2010, par le Vice-président du Conseil régional, le Président du Syndicat mixte et les 7 Présidents de Communautés du pays.
Etude sur les distributeurs de pesticides à usage amateur
Publication des résultats 2009 de l’enquête chez les distributeurs de pesticides à usage amateur en Bretagne, réalisée par l’association Eau et Rivières de Bretagne et la Maison de la consommation et de l’environnement.
Gestion des déchets, aménagement et urbanisme : quelles interactions ?
Imaginez qu’en 10 ans, il y ait 22 000 habitants supplémentaires dans le pays de Saint-Brieuc, que 32 000 nouveaux logements se construisent, que le tourisme se développe, créant des zones densément peuplées les week-ends et l’été, mais quasiment désertes l’hiver. Combien de tonnes de déchets ménagers supplémentaires seraient alors produites ?

Pages